Home L’ombre de la nuit

Catégorie : L’ombre de la nuit

Article
Hyacinthe

Hyacinthe

  Les jeudis d’Hyacinthe    Un « médicament de joie » nommé Rûmî Hana al-Bawab Poussière de diamant Entretien avec Georges de Rivas Entretien avec Antonino d’Esposito Zaher al-Ghafri ou la quête de l’universel Franck Delorieux:«J’aime explorer différents types d’écriture» L’urgence de dire  Quercus suivi de « Le séminaire des nuits », de Franck Delorieux  Roland Jaccard...

Article
Pour une éthique de l’amitié / Hyacinthe

Pour une éthique de l’amitié / Hyacinthe

Les jeudis d’Hyacinthe Le narrateur du Petit Prince est un aviateur immobilisé dans le désert. Il rencontre un petit être qui l’aborde ainsi : « S’il vous plaît… dessine-moi un mouton ! » Il s’agit d’une demande surprenante que le passage du vouvoiement au tutoiement rend aussitôt attachante. De la première à la seconde phrase, le « petit prince » abolit...

Article
Francis Combes :  «Chaque poète court toujours derrière le poème qui éclairerait tout»/ Hyacinthe

Francis Combes : «Chaque poète court toujours derrière le poème qui éclairerait tout»/ Hyacinthe

Entretien avec Francis Combes : «Chaque poète court toujours derrière le poème qui éclairerait tout»   Né en 1953, Francis Combes est poète, traducteur et éditeur. Diplômé de Sciences Po, il a étudié des langues orientales (russe, chinois et hongrois), il a traduit Vladimir Maïakovski (Écoutez, si on allume les étoiles, en 2005), Attila Jozsef (Le...

Article
Entretien inédit avec Claude Michel Cluny décédé en 2015 ! / Hyacinthe

Entretien inédit avec Claude Michel Cluny décédé en 2015 ! / Hyacinthe

Entretien avec Claude Michel Cluny «Ce que je préfère est toujours le texte auquel je travaille» Nous sortons de nos archives cet entretien né d’une rencontre avec Claude Michel Cluny, au café le Départ à Paris, en avril 2007, et prolongée par des échanges électroniques jusqu’en 2011. Poète, essayiste, romancier et diariste, Claude Michel Cluny,...

Article
On ne peut vivre qu’à Paris : un ouvrage falso / Hyacinthe

On ne peut vivre qu’à Paris : un ouvrage falso / Hyacinthe

Les jeudis d’Hyacinthe Considérons d’abord la couverture, où nous lisons distinctement : Cioran On ne peut vivre qu’à Paris Dessins de Patrice Reytier Bibliothèque Rivages Sans mauvaise foi, nous nous demandons s’il s’agit d’un ouvrage posthume, puisque Cioran est décédé à Paris il y a bientôt 16 ans, en juin 1995. De toute évidence, non ; qu’en...

Article
Georges Bataille, poète / Hyacinthe

Georges Bataille, poète / Hyacinthe

Les jeudis d’Hyacinthe    Poète, Georges Bataille l’est assurément. Certes, chez lui l’écriture poétique en tant que tel est moins importante, du moins quantitativement, que celle du récit et de l’essai, mais la poésie, à l’instar de l’érotisme, constitue l’une des pierres d’angle de l’auteur de L’expérience intérieure[1]dont la dernière et cinquième partie, «Manibus date...

Article

La voix profonde de Talal Haidar … Par Hyacinthe

Les jeudis d’Hyacinthe Jusqu’à l’année dernière, le nom de Talal Haidar n’était connu, en France et dans le monde francophone, que par ses compatriotes libanais, notamment les familiers du journal L’Orient le jour où deux articles lui ont été consacrés respectivement en 2004 et 2017. Mais, voilà en à peine un an, deux livres du...

  • 1
  • 2