Search
Generic filters
Exact matches only
Filter by Custom Post Type

Souffle inédit


Au café Alexandrie / Nicole Barrière

Au café Alexandrie	/ Nicole Barrière

Nous avons marché quelques pas vers une langue de terre Un pays de bergers Déjà la mer refluait Portant jusqu’au comptoir du bar les vestiges d’autres temps Une histoire de ciels et de secrets enfouis   Nous avons pris place avec notre attente Des souvenirs intenses trônent sur la corniche du bar Éclairant le présent, du commerce antique

Nous avons marché quelques pas vers une langue de terre

Un pays de bergers

Déjà la mer refluait

Portant jusqu’au comptoir du bar les vestiges d’autres temps

Une histoire de ciels et de secrets enfouis

 

Nous avons pris place avec notre attente

Des souvenirs intenses trônent sur la corniche du bar

Éclairant le présent, du commerce antique

 

La banquette s’adosse à des livres, Alexandrie

Les mots se bousculent à raconter très vite

La trame d’une vie, la langue de Cavafy remontant à Homère

Sous la couverture des mots, frisent les émois et les souvenirs

Une vie de chuchotements et de nuits fauves

Poésie baroque des troubles du présent et l’héritage antique.

 

Devant la tasse de café nous cultivons le banal

Nous brûlons sous les mots effacés

Les arrivées

Les bateaux sur le port.

Seule la langue resplendit, l’eau vive des poèmes

Et les fantasmes courent vers d’autres vies jusqu’aux flammes

 

Avant la fin du jour, nous marcherons dans les rues de la ville des voluptés

Sans hantise, et vivre viendra froisser les feuillets tristes des poèmes

Nous garderons les mots des rues,  non la nostalgie

La grâce des statues, non leurs ombres

La transparence du poème, non la mièvrerie des vers

 

Alors nous entreprendrons le voyage vers nos Ithaques

d’aventures et de découvertes

nous prendrons place dans la durée

sans forcer la traversée.

Dans la sagesse du voyage

sans l’impatience du but

nous apprendrons à dépasser les failles du présent

pour délivrer l’avenir.

 

Nous reviendrons à la taverne des désirs

Après d’autres voyages

Les yeux pleins de poésie, au hasard des enquêtes

Nous laisserons à quai les ombres grises d’antan.

 

Ne ternis pas l’instant par des jours fanés

dans la salle presque déserte du café

Une lampe à pétrole éclaire notre vision.

 

 

 

Nicole Barrière

Poète, écrivain, essayiste, traductrice, a publié une vingtaine de livres, et s’inscrit dans la poésie engagée : Scientifique (astronomie), militant sur des projets précis (manifeste collectif de poètes, pétition contre la guerre), esthétique (vidéo-poème). Ses poèmes figurent dans de nombreuses anthologies et revues.

Administratrice de l’association « du côté du pont Mirabeau »
Membre de la société des Gens de lettres, de la Maison des écrivains et de l’AICL(Critiques littéraires)

Conseillère littéraire d’Open Asia (Association humanitaire sur l’Asie Centrale)
Membre de l’Association des Amis de César Vallejo
Directrice de la Collection Accent tonique, l’Harmattan

Plusieurs prix, plusieurs œuvres collectives, Nicole Barrière défend la francophonie, les langues et les cultures menacées.

Email : nicole.barriere@gmail.com

 

Tableau de couverture : Claude Monet

 

1 Commentaire
Souffle Inédit
ADMINISTRATOR
PROFILE

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *

1 Commentaire

  • Rekik ahmed
    25 juillet 2021, 18 h 52 min

    ….sous la couverture des mots frisent les emois et les souvenirs …

    Répondre