Décès de l’écrivain espagnol Javier Marías

L’écrivain espagnol Javier Marías est décédé le dimanche 11 septembre à l’âge de 70 ans, des suites d’une pneumonie, a annoncé sa maison d’édition.

Selon le quotidien El Mundo, une pneumonie, provoquée par le Covid,  a nécessité son hospitalisation pendant de longs mois dans la capitale espagnole.

Feu Javier Marías né le 20 aout 1951 à Madrid en Espagne est un écrivain, traducteur, éditeur et journaliste espagnol. Il a traduit plusieurs ouvrages d’auteurs anglais. Son œuvre est traduite dans plus de 40 langues et dans près de 60 pays.

Il était Membre de l’Académie royale espagnole de la langue depuis 2008.

Écrivain engagé, il a refusé d’accepter le Prix National de Narration pour son roman « Comme les amours » (Los Enoramientos) en 2012 car c’est un prix remis par le gouvernement conservateur de l’époque. Javier Marías rejette par principe tout prix à caractère officiel ou institution remis par l’état espagnol.

Journaliste au journal quotidien El Pais, où il écrivait jusqu’au mois de juillet dernier quand il a été hospitalisé.

Ses romans les plus célèbres  Le roman d’Oxford (1989),  Un cœur si blanc (1993) et Demain dans la bataille pense à moi (1994)

Livres

Lire plus

Actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.