Auguste Rodin
Partage sur les réseaux sociaux

Le père de la sculpture moderne

 

 

René François Auguste Rodin, né à Paris le 12 novembre 1840 et mort à Meudon le 17 novembre 1917, est l’un des plus importants sculpteurs français, considéré comme un des pères de la sculpture moderne.

A cause de sa forte myopie non détectée, il échoue dans ses études. Ses parents constatent son amour pour le dessin, ils l’inscrivent en 1854, à l’âge de 14 ans, à l’École de dessin à Paris.

En 1857, il quitte cette École et tente le concours d’entrée à l’Ecole des beaux-arts, il échoue malgré sa réussite dans la partie dessin. Contraint, il travaille comme artisan-praticien dans des ateliers de divers sculpteurs, staffeurs ornemanistes  et décorateurs, tels que Garnier, Blanche et Michel-Victor Cruchet.

Suite à la mort de sa sœur Maria, en 1862, Rodin vit une crise mystique et entre comme novice chez les Pères du Très-Saint-Sacrement. Le père Eymard l’encourage à poursuivre dans la voie des arts.

En 1864, il rencontre Rose Beuret, ouvrière couturière, âgée de 20 ans, qui lui servira de modèle et deviendra sa compagne, il ne l’épouse qu’en 1917, à la fin de leur vie.

Rodin commence à travailler avec Albert-Ernest Carrier-Belleuse, lui aussi ancien élève de l’École de dessin, devenu sculpteur renommé du Second Empire. Dans son atelier, on réalise de nombreuses ornementations de qualité pour les décors architecturaux de grands chantiers à Paris, tels que l’Opéra Garnier, l’hôtel de la Païva sur les Champs-Elysées et le théâtre des Gobelins.

 

 

À l’âge de 25 ans, Rodin présente sa sculpture L’Homme au nez cassé au Salon qui sera refusée par le jury.

En 1873, il s’associe au sculpteur belge Antoine-Joseph Van Rasbourgh, un ancien employé de Carrier-Belleuse, et participe à la décoration de bâtiments à Bruxelles tels que le Palais des Académies.

En 1876, il voyage en Italie à la découverte des artistes de la Renaissance. Il sera impressionné par l’œuvre du sculpteur et peintre Michel-Ange. Et depuis,  il s’inspirera tout particulièrement des sculptures et des peintures de Michel-Ange.

Rodin reçoit, en 1880, une commande de l’État français pour le futur musée des Arts Décoratifs, naîtra alors sa célèbre œuvre  La Porte de l’Enfer.

En 1882, Camille Claudel devient l’élève d’Auguste Rodin. Impressionné par son talent, il  l’engage dans son atelier et elle deviendra sa collaboratrice, sa maîtresse et sa muse. Après des années de vie pleine de passion,  Rodin ne voulant pas se marier avec elle ; elle le quitte.

 

 

Ce n’est qu’en 1900 à l’occasion de son exposition rétrospective de son travail en marge de l’Exposition universelle que Rodin acquiert une reconnaissance internationale.

Une année avant sa mort, Rodin très malade, il fait trois donations à l’Etat français : son hôtel particulier, son atelier, et ses collections d’art, et ce pour la création  d’un  musée portant son nom.

 

 

L’œuvre d’Auguste Rodin se compose d’environ 7 000 sculptures, 10 000 dessins, 1 000 gravures et 10 000 photographies. Pour les sculptures, les techniques utilisées sont le modelage en argile, le plâtre direct, le bronze, la pâte de verre, la céramique et le marbre. Son sujet principal est le corps humain masculin ou féminin, dont le portrait.

Commencée en 1880, jamais achevée, toujours reprise, La Porte de l’Enfer est la synthèse de l’art de Rodin. Il y combine toutes ses sculptures assemblées en une porte monumentale.

 

Source Wikipédia

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.