Nicolas Bruant

Nicolas Bruant, un homme d’images

 

Nicolas Bruant, un homme d'images   Nicolas Bruant, un homme d'images Nicolas Bruant, un homme d'images Nicolas Bruant, un homme d'images

 

 

Né en 1951, devient l’assistant d’André Martin en 1969. En 1971, Nicolas Bruant voyage un an en Inde, au Népal ainsi qu’au Cachemire, il lègue ses photographies au musée Guimet.

Nicolas Bruant parcourt le monde pour de grands magazines (Vogue, Condé Nast Traveler…) et réalise des reportages sur l’architecture, les paysages, les populations (artisans et autres), en Chine, au Pakistan.

 

                                                     

Un photographe singulier 

Depuis plus de quarante ans, il sillonne le continent africain. Pendant six ans, à raison de trois mois par ans, il photographie  la vie des Dogons, les Peuls, les Bozos, les Touaregs  et autres peuples au Mali et dans la région.

Depuis 1972, il travaille sur les animaux d’Afrique de l’Est et publie en 1992 un ouvrage (chez Chronicle Book – San Francisco , réédité par  « The Bigger Picture Gallery, Londres » ) qui leur est consacré.

Il participe aussi à de nombreuses expositions collectives.

          

Galeries

  • Echine
  • Le matin du Mali
  • Bête sauvage
  • Rêves d’Ouest
  • Silencieux
  • Traces
  • Kidal
  • Ouzbékistan
  • Photos
  • Namibie
  • Jef
  • TGV

Site du photographe

Photographie

Nicolas Bruant, un homme d'images

Souffle Inédit

Magazine d'art et de culture. Une invitation à vivre l'art

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *