Agenda culturel

ANDRE MARFAING – Exposition à Paris

ANDRE MARFAING 

Exposition à Paris

Galerie Claude Bernard

Galerie Berthet-Aittouarès

Du 7 septembre au 28 octobre 2023

 

La Galerie Berthet-Aittouarès en partenariat avec la Galerie Claude Bernard organisent une exposition des œuvres d’André Marfaing crées de 1950 à 1985.

ANDRE MARFAING 

L’exposition

André Marfaing signe son premier contrat en 1957 avec la galerie Claude Bernard. Puis c’est le début d’une carrière internationale.
Vingt ans après son décès, dès 2005, la galerie Berthet-Aittouarès entreprend la représentation de son Œuvre.

A l’occasion de la parution du catalogue raisonné de l’Œuvre d’André Marfaing, les deux galeries Claude Bernard et Berthet-Aittouarès s’associent pour une exposition qui met en lumière les différentes époques stylistiques de la création de 1950 à 1985.

La galerie Claude Bernard montrant des œuvres des années 50 et 60 et la galerie Berthet Aittouarès des œuvres des années 70 à 80.

Au même moment, André Marfaing est présent au Centre Georges Pompidou où trois toiles sont entrées dans la collection du musée.

ANDRE MARFAING 

 

André Marfaing

Né en 1925, André Marfaing quitte en 1949 sa ville natale Toulouse pour s’installer à Paris et se consacrer à la peinture. Il a 24 ans et fait la connaissance d’Estève, Manessier, Bissière, Soulages. En 1952, il abandonne définitivement la figuration pour l’abstraction. Apparentées à l’Abstraction Lyrique, ses toiles, pleines d’énergie, concentrent en leur centre un fourmillement matiériste de coups de pinceaux et de signes dans des tons volontairement limités. En 1959, il reçoit le prix Lissone de la Jeune Peinture et en 1962 il représente la France à la Biennale de Venise. En 1970, un nouveau tournant s’opère.

André Marfaing passe à la technique de l’acrylique et évolue vers un dépouillement de son œuvre. Elle est de plus en plus épurée. Des formes sombres s’organisent en aplat dans l’espace de la toile laissant en réserve quelques failles blanches comme des traits de lumière. A partir des années 80, sa palette se restreint strictement au noir et au blanc dans des compositions solidement construites. Cette réduction des moyens plastiques évoque dans son exigence le catharisme et l’architecture romane de son sud-ouest natal. L’ombre et la lumière semblent en lutte dans un dépouillement vibrant et une ascèse spirituelle, presque mystique. C’est un véritable face à face méditatif avec la peinture d’une personnalité solitaire et discrète. Il disparait prématurément en 1987.

Dates importantes : André Marfaing (1925-1987)

  • 11 décembre 1925 : naissance d’André Marfaing à Toulouse
  • 1949 : Il quitte sa ville natale pour Paris
  • 1951 : Il se lie d’amitié avec Alfred Manessier
  • 1952 : Rencontre avec Pierre Soulages avec qui il partage des origines du Sud-ouest, une passion pour l’art roman et l’amour du noir. Il adopte définitivement le noir, mélange de toutes couleurs et le blanc qui en est l’absence
  • 1957 : Il signe un contrat avec la galerie Claude Bernard
  • 1958 : Première exposition à la galerie Claude Bernard
  • Il participe à la Documenta à Kassel
  • Il expose à la première Biennale de Paris, au musée d’Art Moderne
  • 1959 : Il reçoit le prix Lissone de la Jeune Peinture
  • 1962 : Il représente la France à la Biennale de Venise
  • André Marfaing installe l’atelier de Saint-Jean-de-Luz où il travaillera tous les étés jusqu’en 1986
  • 1963 : Il rejoint la galerie Ariel (Paris), dirigée par Jean Pollak
  • 1967 : Il rentre à la galerie Birch (Copenhague) au Danemark
  • A partir des années 70, un nouveau seuil est franchi par l’artiste dans la voie du dépouillement. De nombreuses expositions en France et à l’étranger : Luxembourg, Italie, Danemark, Suède
  • Les années 80 : elles sont marquées pour un goût pour le radical, l’épure, le spirituel
  • 30 mars 1987 : décès prématuré d’André Marfaing
  • A partir de 2005 : remise en lumière de l’œuvre d’André Marfaing avec la contribution de la galerie Berthet-Aittouarès qui lui consacre trois expositions en 2008, 2010 et 2017
  • 2017 : Exposition rétrospective au Musée des Beaux-Arts de Carcassonne
  • 2018 : Exposition rétrospective au Musée des Beaux-Arts de Quimper

 

Agenda

Du 7 septembre au 28 octobre 2023

Galerie Claude Bernard

7-9, rue des Beaux-Arts 75006 Paris

Galerie Berthet-Aittouarès

14-29, rue de Seine 75006 Paris

Plus d’informations

Lire aussi

Souffle inédit

Magazine d'art et de culture. Une invitation à vivre l'art. Souffle inédit est inscrit à la Bibliothèque nationale de France sous le numéro ISSN 2739-879X.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *