Un quart de siècle avec Louise Attaque / Hyacinthe

Les jeudis d’Hyacinthe

Un quart de siècle avec Louise Attaque

Mardi 26 avril 2022, Louise Attaque organise une session de six − oui, vous avez bien lu − six concerts gratuits à la salle mythique de l’Élysée Montmartre, (inaugurée en 1807), respectivement à 11h, 13h, 15h, 17h, 19h (en livestream) et à 21h.

 

 

L’anniversaire

C’est la façon dont Louise Attaque fête son anniversaire : un quart de siècle, quatre albums studio, plusieurs millions d’albums vendus, plusieurs trophées aux « Victoires de la musique » et surtout une place de choix auprès d’un public qui ne peut s’empêcher de se trémousser à l’écoute de « J’t’emmène au vent », « Ton invitation », ou de morceaux plus intimes tels que « La Plume » ou « L’Intranquillité ».

Louise Attaque, c’est en un mot la victoire du pop-rock français. La recette est simple : l’absence de recette ! Juste l’amitié, donc la musique heureuse de trois fabuleux compères − Gaëtan Roussel, Arnaud Samuel et Robin Feix – qui ont su allier la virtuosité de l’écriture, les paroles étant souvent fortes, poétiques et politiquement engagées, à des rythmes à la fois forts et légers, dansants et agréables, le nécessaire quoi pour que ça marche, pour que ça résiste aux phénomènes de mode.

Ainsi, 25 ans après la parution, en avril 1997, de l’album éponyme Louise attaque, qui est, rappelons-le, l’album rock le plus vendu de l’histoire, avec plus de 3.3 millions d’albums, le trio magique va interpréter coup sur coup les quatorze morceaux dont les titres résonnent encore : 1. Amours, 2. J’t’emmène au vent, 3. Ton invitation, 4. La Brune, 5. Les Nuits parisiennes, 6. L’Imposture, 7. Savoir, 8. Arrache-moi, 9. Léa, 10. Fatigante, 11. Tes yeux se moquent, 12. Vous avez l’heure, 13.Toute cette histoire, 14.Cracher nos souhaits.

Impossible de ne pas y songer avec un certain entrain, un amour même, et de la nostalgie, puisque ceux qui avaient entre 15 et 40 ans en 1997, et qui ont aujourd’hui entre 40 et 65 ans, ont à coup sûr vécu, bien vécu, des histoires d’amour, de découvertes, de ruptures, de départs, en écoutant Louise Attaque.

Ne pas minimiser…

Certes, il y a eu des ruptures, du moins des scissions  au sein du groupe, comme la très belle parenthèse Tarmac (2001), à laquelle nous devons deux superbes albums, L’atelier, en 2001, et Notre époque en 2003, mais l’esprit musical et, pour ainsi dire, lyrique de Louise Attaque est des plus originaux, avec notamment le violon d’Arnaud Samuel. Si de fait Gaëtan Roussel passe pour être le leader incontesté du groupe, il ne faut, du moins à nos yeux, ne pas minimiser l’importance d’Arnaud Samuel, l’aîné du groupe et l’enseignant de physique-chimie.

La pérennité par l’intranquillité

Gaëtan Roussel, quant à lui, est un artiste entier : en témoignent son travail avec Alain Bashung, dans l’album Bleu pétrole (2008), qui est un chef-d’œuvre à bien des égards, son duo avec Rachida Brakni, dans le cadre de Lady Sir, et ses albums solo, Ginger (2010), Orpailleur (2013), Trafic (2018) et Est-ce que tu sais ? (2021)

N’oublions pas que c’est Gaëtan Roussel qui a écrit « Résidents de la République » et « Hier à Sousse », merveilleusement interprétés par le trop regretté Alain Bashung. Certains auront les larmes aux yeux − de dépit, de nostalgie ou d’amour pur :

Ici à Sfax
Ici à Sfax

Hier à Sousse
Hier à Sousse

Demain Paris
Demain Paris

Aucun cadran n’affiche la même heure
Aucun amant ne livre la même humeur

A New Delhi
A New Delhi

Hier à Sousse
Hier à Sousse

Aucun amant n’affiche la même heure
Aucun cadran ne livre la même humeur

A nous New York
A nous New York

Hier à Sousse
Hier à Sousse

Demain Paris
Demain Paris

Aucun cadran n’affiche la même heure
Aucun amant ne livre la même humeur

A l’intérieur
A l’intérieur

Coule la Garonne
Coule la Garonne

Pas un amant n’affiche la même heure
Aucun cadran ne livre la même humeur

A nous Paris
A New Delhi

Hier à Sousse
Hier à Sousse

Aucun cadran n’affiche la même heure
Aucun cadran n’affiche la même heure
Aucun cadran n’affiche la même heure
Aucun amant ne livre la même humeur …

Cette mélancolie, c’est celle de Gaëtan Roussel et de Louise Attaque à travers lui ; cette mélancolie arrive à nous faire danser avec de vrais mots qui expriment des sentiments profonds. Sans doute est-ce le secret du succès et de la pérennité de Louise Attaque vingt-cinq ans après, mais peut-être est-ce ce que le guitariste appelle « l’intranquillité », à la suite de Fernando Pessoa, qui nous ouvre les voies de l’éternité…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.