En-vol / Ailée

En-vol poème  d’Ailée

 

La pire des viol-ations,

celle que l’on ne pourrait ni reconnaître, ni nommer,

celle qui échappe aux cases prédéfinies,

celle où la domination voilée fait asseoir son voile pour ne plus voir,

Voler le regard…

Perdre le discernement !

Celle où les coupables croient œuvrer pour le bien des victimes et où les victimes se rendent complices de leur propre viol-ation.

Ni les coupables ne se savent coupables,

Ni les victimes pensent être victimes.

Ni les coupables sont complètement coupables,

Ni les victimes sont complètement victimes.

Mais, au-delà des cases et au fond des faits, le mal serait fait.

 

Février 2021

Ailée comme elle est, petite poussière de l’univers… Ailée ici et là-bas. 

Ailée partout chez elle sur cette terre et bien ailleurs ! 

Poésie

Souffle Inédit

Magazine d'art et de culture. Une invitation à vivre l'art

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *