Actualités

Bernard Pivot est décédé

Le journaliste et écrivain Bernard Pivot est mort à l’âge de 89 ans

Bernard Pivot, journaliste, écrivain, et ancien président de l’Académie Goncourt est mort à l’âge de 89 ans, à Neuilly-sur-Seine, a annoncé sa fille Cécile Pivot à l’AFP.

Bernard Pivot qui a animé plusieurs émissions consacrées à la littérature, dont les programmes cultes Apostrophe de 1975 à 1990, et Bouillon de culture, de 1991 à 2001, vient de s’éteindre à l’âge de 89 ans.

Bernard Pivot, une figure emblématique du journalisme et de la littérature française, est né le 5 mai 1935 à Lyon. Sa passion pour les mots et la culture a marqué des générations de lecteurs et de téléspectateurs. Avec sa disparition le 6 mai 2024 à Neuilly-sur-Seine, la France perd l’une de ses voix les plus influentes.

Journaliste de renom, Bernard Pivot était surtout connu pour son rôle d’animateur d’émissions culturelles à la télévision. Son émission phare, « Apostrophes », diffusée de 1975 à 1990, a joué un rôle majeur dans la promotion de la littérature française et internationale. Avec son style unique, mêlant sérieux et humour, il a su rendre la littérature accessible à un large public.

Mais Bernard Pivot ne s’est pas contenté de faire connaître les livres à la télévision. En tant qu’écrivain, il a également laissé sa marque. Son style précis et élégant a séduit de nombreux lecteurs. Ses ouvrages, notamment des essais et des mémoires, ont été salués pour leur intelligence et leur finesse d’analyse.

Outre sa carrière télévisuelle et littéraire, Bernard Pivot a joué un rôle important dans le monde de l’édition. En tant que président de l’Académie Goncourt de 2014 à 2019, il a contribué à mettre en lumière de nombreux écrivains talentueux. Sa passion pour la littérature et son engagement en faveur des auteurs en devenir ont marqué son mandat à la présidence.

Au-delà de ses réalisations professionnelles, Bernard Pivot était également reconnu pour sa gentillesse et son humilité. Toujours disponible pour discuter avec ses lecteurs ou ses collègues, il était apprécié de tous ceux qui l’ont côtoyé.

Avec la disparition de Bernard Pivot, la France perd non seulement un grand journaliste et écrivain, mais aussi un homme dont l’influence sur la culture restera vivace pendant de nombreuses années. Ses émissions resteront dans les mémoires, tout comme ses livres, qui continueront d’inspirer les amoureux des mots et de la littérature.

Lire aussi

Actualités

Souffle inédit, Magazine d’art et de culture

Une invitation à vivre l’art 

Souffle inédit

Magazine d'art et de culture. Une invitation à vivre l'art. Souffle inédit est inscrit à la Bibliothèque nationale de France sous le numéro ISSN 2739-879X.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *