Îles d’Aran / Grégory Rateau

Poème de Grégory Rateau

Îles d’Aran

 

Surdité de la roche
enseigne érodée
un phare dans une lucarne
les sanglots de la mer en ricochets
glissent sur le silence des buveurs
une pinte, deux pintes…
molle continuité

Calfeutrée devant la cheminée
la vieille remet une tourbe
claquant sa langue à chaque crépitement
un gros nuage orphelin rejoint le troupeau
éclaircie virale
la lumière mousse drue

Les mêmes gueules d’échoués
dans le miroir éventré
l’écho de la mer jusqu’à la nausée
les filets roulés aux pieds
du sel au coin des yeux

Un naufrage de mémoires

 

La Sieste

 

J’ouvre les yeux un peu troubles du songe

la rumeur du jour pique à vif

kaléidoscope rétinien

d’ombres roumaines striées de veines

passage du noir au rouge

puis les piaillements amis

le cahot des charrettes

et les bâtards qui leur courent après

Des voix familières dans la cloison

nomment sans le brusquer le dormeur

l’appel en doux murmures suivis d’éclats de rire

se lever avant que le lit ne me ramène définitivement

à cette torpeur molletonnée de l’entre-soi

le soleil qui se pose sur un coin de fraîcheur

une invite, une promesse renouvelée

aucune urgence

le monde m’attend

me recoucher

le faire languir encore un peu

 

Grégory Rateau

 

Grégory RATEAU est un poète et écrivain français né en banlieue parisienne en 1984. Après de nombreuses années d’errance (Liban, Irlande, Népal…), il vit aujourd’hui à Bucarest où il est le rédacteur en chef et le directeur d’un média d’informations en ligne et chroniqueur radio. Il anime également des débats pour le réalisateur roumain primé à Cannes, Cristian Mungiu.

Sa poésie rencontre un bel écho dans plus d’une vingtaine de revues en France, en Suisse, au Québec, en Belgique, au Portugal, en Roumanie et bientôt en Italie et en Espagne (Recours au poème, Place de la Sorbonne (à paraître), PoesiaRevelada, Cavale, La Page Blanche, Arpa (en octobre), Comme en poésie, Points & Contrepoints, Verso, Traversées, Bleu d’encre…).

Il a récemment participé à un livre d’art à l’œil de la méduse et à deux anthologies du Printemps des poètes 2021/2022 chez Scudo Edition et les Editions Pourquoi viens-tu si tard. Son premier recueil Conspiration du réel vient de paraître aux Editions Unicité. Son premier roman Noir de soleil paru en 2020 chez Maurice Nadeau a été sélectionné la même année au Prix France-Liban et au Prix Ulysse du premier roman.

 

Poésie

Souffle Inédit

Magazine d'art et de culture. Une invitation à vivre l'art

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *