Ils ont dit

Ils ont dit
Partage sur les réseaux sociaux

 

Adonis 

Ils ont dit

 

 

Ils ont dit : elle s’est mise en branle, le champ de désir

Est confus, et le blé trésors a amassés,

L’harmonie a été créée de ses pas

Marche indolente battant l’amble, musicale,

Elle fait signe, le matin se retourne en sa direction

D’impatience, et aux chevreuils de s’exprimer

Quels tatouages ? Quels bracelets ?

Qui sont les antiques basanés ? Ils ne sont pas entrés

Dans les énigmes, ils n’ont ni pénétré ni mystifié,

Ses coups d’œil transpercent,

Ses paupières sont cordes à musique et chanson d’été,

Cerise est sa chemise.

Adonis

Traduit de l’arabe par Aymen Hacen.

Le poète-universitaire Aymen Hacen est le traducteur des dernières œuvres du grand poète Adonis en français.

Nous publions la traduction inédite de ce poème qui a été mis en musique par l’artiste Marcel Khalife, et ainsi lu par la fille du poète Aymen Hacen

 

 

 

Tableau de couverture HAYAT SAIDI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.