La Force du destin de Verdi

Opéra La Force du destin de Giuseppe Verdi

Opéra Bastille

Du 12 au 30 décembre 2022

La force du destin de Verdi

La Force du destin, présentation 

Lorsque le rideau se lève, Don Alvaro s’apprête à fuir avec sa bien aimée Leonora. Hélas, les deux amants sont surpris par le père de la jeune femme. Alvaro jette ses pistolets à terre mais voilà qu’un coup de feu part et tue le père…

Première partie – en Espagne

Chez le marquis de Calatrava, près de Séville…Leonora et Alvaro s’aiment. Le père de la jeune fille s’opposant à leur union, ils se préparent à fuir ensemble. Le marquis les surprend…. Alvaro refuse de se battre en duel avec lui. Il lui tend son pistolet, Leonora s’interpose. L’arme, en tombant, se décharge et blesse mortellement le marquis. Le vieillard tombe en maudissant sa fille. Alvaro et Leonora parviennent à s’enfuir.
En fuyant, Alvaro a été blessé par un domestique. Leonora, elle, a trouvé refuge quelque temps chez une parente. Les deux amants sont séparés.Carlo, le fils du marquis, s’est lancé sur les traces de sa sœur et d’Alvaro.


Deuxième partie – en Italie

Deux années ont passé. Aux abords du champ de bataille de Velletri, à l’intérieur d’un camp militaire. Don Alvaro, croyant Leonora morte,  a pris du service dans l’armée, sous un faux nom. il espère être tué pendant la bataille, et pouvoir ainsi la rejoindre dans l’au-delà. Des joueurs se querellent,  Alvaro intervient et sauve la vie d’un officier, attaqué par des tricheurs, qui n’est que Carlo, le frère de Leonora. Lui aussi, sert sous un nom d’emprunt. Tous deux se jurent une éternelle amitié. La bataille explose. Alvaro, blessé grièvement, demande à Carlo, s’il venait à mourir, de brûler sans les lire, les lettres qu’il lui confie. Surpris par cette requête, et après hésitation, il finit par examiner les documents, et découvre, parmi ceux-ci, un portrait miniature de sa sœur. Il comprend alors la véritable identité de ce nouvel ami, et jure de venger enfin la mort de son père.

Troisième partie – en Espagne

Cinq années se sont écoulées. C’est l’hiver. Dans la cour du monastère de Hornachuelos, le soir…
Alvaro, entré au couvent, est devenu le Père Raphaël. Pendant la distribution de la soupe populaire, de pauvres gens, morts de froid, vantent les mérites de ce mystérieux moine, provoquant la jalousie et la colère de Melitone, sous le regard amusé du Père Guardiano. Carlo, plus que jamais décidé à se venger, a découvert la retraite d’Alvaro. Au cours d’une scène dramatique, il parvient à obliger Alvaro à abandonner sa pieuse sérénité. Ils sortent pour se battre en duel…..

Personnages

Le marquis de Calatrava : Noble espagnol

Leonora di Vargas : Fille du marquis
Don Alvaro : Fils d’un noble espagnol et d’une princesse Inca
Don Carlo di Vargas : Frère de Leonora
Preziosilla : Une vivandière
Le Père Guardiano : Supérieur du couvent
Frère Melitone : Moine francisquain et aumônier aux armées
Trabuco : Muletier et vendeur ambulant
Curra : Camériste de Leonora

Equipe artistique 

Orchestre et Chœurs de l’Opéra national de Paris
Coproduction avec le Gran Teatre del Liceu, Barcelone

Livret : Francesco Maria Piave

Direction musicale : Jader Bignamini

Mise en scène : Jean-Claude Auvray

Chorégraphie : Terry John Bates

Décors : Alain Chambon

Costumes : Maria Chiara Donato

Lumières : Laurent Castaingt

Collaborateur à la chorégraphie : Paolo Ferri

Cheffe des Chœurs : Ching-Lien Wu

Langue : Italien

Surtitrage : Français / Anglais

Giuseppe Verdi

Giuseppe Fortunino Francesco Verdi, né Joseph Fortunin François Verdi le 10 octobre 1813 à Roncole et mort le 27 janvier 1901 à Milan, est un compositeur romantique italien.

Du 12 au 30 décembre 2022

Opéra Bastille

Place de la Bastille, 75012 Paris

Plus d’informations

Agenda culturel 

Crédits photos : Julien Benhamou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *