Agenda culturel

Matthew Wong : Le royaume des apparences

Matthew Wong : Le royaume des apparences

MFA Boston – Galerie Henry et Lois Foster

Du 1er juillet 2023 au 18 février 2024

Matthew Wong : Le royaume des apparences

L’exposition

Matthew Wong : Le royaume des apparences. La première rétrospective du musée et la première exposition du musée américain consacrée à Matthew Wong l’artiste autodidacte.

L’exposition rassemble 40 œuvres dans une variété de médiums, y compris l’huile, l’encre, l’aquarelle et la gouache, offrant le premier récit formel de la façon dont Wong a habilement synthétisé de nombreuses inspirations – des fauvistes aux peintres à l’encre de la période Qing du XVIIe siècle aux contemporains qu’il admirait – pour créer un langage visuel qui lui est propre.

L’exposition permet de découvrir toute l’étendue des œuvres que Wong a créées en peu de temps et de réfléchir à sa quête persistante pour capturer la relation de l’humanité avec le monde au-delà du domaine physique.

Matthew Wong : Le royaume des apparences

Matthew Wong

Matthew Wong, est un peintre autodidacte contemporain canadien, né le 8 mars 1984 à Toronto au Canada. Il s’est suicidé, en 2019, à l’âge de trente-cinq ans.

Après avoir étudié l’anthropologie culturelle à l’Université du Michigan, Ann Arbor, Wong est retourné à Hong Kong, où il a obtenu une maîtrise en photographie et médias créatifs à la City University en 2010. Ce n’est cependant qu’en 2012 qu’il a commencé à dessiner. « Au début, j’ai juste acheté un carnet de croquis bon marché avec une bouteille d’encre et j’ai fait du désordre tous les jours dans ma salle de bain en versant de l’encre au hasard sur des pages – en les écrasant – en espérant que quelque chose d’intéressant en sortirait », a-t-il poursuivi. « Très vite, c’était la seule activité qui me soutenait dans ma routine quotidienne. »

Wong a exploré différentes techniques artistiques au fil des années, mais c’est sa maîtrise de la peinture à l’huile qui a attiré l’attention. Ses tableaux sont caractérisés par une utilisation audacieuse de la couleur, des compositions évocatrices et une atmosphère émotionnelle profonde. Il est connu pour sa création de paysages saisissants, des scènes urbaines et des portraits expressifs.

Il a une capacité à capturer l’essence de la réalité tout en y ajoutant une dimension onirique. Ses peintures sont souvent empreintes d’une atmosphère mystérieuse et d’une profondeur émotionnelle, invitant les spectateurs à plonger dans ses mondes intérieurs.

Malgré son talent évident, Matthew Wong a dû faire face à des défis personnels tout au long de sa vie. Il a lutté contre la dépression et l’anxiété, des batailles qui ont influencé son art de manière significative. Certaines de ses œuvres expriment la solitude et la mélancolie, tandis que d’autres dégagent une joie et une beauté vibrantes.

Au fur et à mesure que sa réputation grandissait, Wong a exposé son travail dans des galeries prestigieuses à travers le monde comme :

  • « Blue » – Exhibition A, New York (2013) : Cette exposition a marqué le début de la reconnaissance de Matthew Wong en tant qu’artiste émergent. Elle mettait en avant son utilisation audacieuse de la couleur bleue dans ses paysages évocateurs.
  • « Daydreaming » – Karma Gallery, New York (2017) : Cette exposition solo a été un moment déterminant pour Wong. Elle a été saluée par la critique pour sa capacité à capturer l’atmosphère onirique et la richesse émotionnelle de ses peintures.
  • « Inside the White Cube » – White Cube Gallery, Londres (2018) : Wong a été présenté dans cette exposition collective aux côtés d’autres artistes contemporains de renom. Cela a renforcé sa visibilité internationale.
  • « Blue View » – Galerie Karsten Greve, Paris (2019) : Cette exposition a été l’une des dernières de Wong avant sa disparition tragique. Elle a souligné son talent pour créer des paysages puissants et évocateurs en utilisant principalement la couleur bleue.

Ses peintures ont été acclamées par les critiques et les collectionneurs d’art, qui reconnaissaient la singularité de son style et la profondeur de son expression.

La vie et la carrière de Matthew Wong ont été tragiquement interrompues lorsque l’artiste s’est suicidé en 2019, à l’âge de 35 ans seulement.

Ses peintures continuent d’être exposées et admirées dans de nombreuses galeries et musées à travers le monde, témoignant de son héritage durable en tant qu’artiste exceptionnel ; comme l’exposition « Escape Artist » – Hong Kong Museum of Art, Hong Kong (2021) : Cette rétrospective posthume a été organisée pour rendre hommage à l’œuvre de Matthew Wong. Elle a permis au public de découvrir l’étendue de son talent et son évolution artistique au fil des années.

Ces expositions, parmi d’autres, ont joué un rôle crucial dans la reconnaissance et l’appréciation croissantes du travail de Matthew Wong dans le monde de l’art.

Agenda

Matthew Wong : Le royaume des apparences

Du 1er juillet 2023 au 18 février 2024

MFA Boston

Galerie Henry et Lois Foster (Galerie 158)

465, avenue Huntington

Boston, Massachusetts 02115

617 – 267 – 9300

Plus d’informations

Lire aussi

Souffle inédit

Magazine d'art et de culture. Une invitation à vivre l'art. Souffle inédit est inscrit à la Bibliothèque nationale de France sous le numéro ISSN 2739-879X.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *