Agenda culturel

Visages cachés – Portraits couverts de la Renaissance

Visages cachés – Portraits couverts de la Renaissance

HIDDEN FACES : COVERED PORTRAITS OF THE RENAISSANCE

Met Five Avenue

Jusqu’au 7 juillet

Visages cachés - Portraits couverts de la Renaissance

L’exposition

L’exposition « Visages cachés – Portraits couverts de la Renaissance » est la première exposition à explorer un aspect fascinant mais largement méconnu – au sens propre – de la peinture de la Renaissance : les portraits à faces multiples où l’image du modèle était cachée derrière un couvercle à charnière ou coulissant, dans une boîte ou dans un format double face. Les couvertures et les revers de ces petits portraits privés étaient ornés d’emblèmes, d’épigrammes, d’allégories et de mythologies semblables à des puzzles célébrant le sujet du modèle, et ils représentent certaines des images profanes les plus inventives et uniques de la Renaissance. Le spectateur devait décoder la signification du portrait symbolique avant de soulever, glisser ou retourner l’image pour dévoiler le visage caché en dessous.

Cette pratique répandue en Italie et en Europe du Nord aux XVe et XVIe siècles est explorée à travers une soixantaine de portraits recto-verso et couverts issus de la collection du Met et d’autres institutions américaines et européennes, y compris la réunion de plusieurs portraits et de leurs couvertures qui avaient été séparés et faisaient partie de collections distinctes. Peints par des artistes tels que Hans Memling, Lucas Cranach, Lorenzo Lotto et Titien, ces œuvres vont des portraits destinés à la propagande portable à ceux conçus pour dissimuler l’identité d’un amoureux. Ces ensembles tridimensionnels variés, tenus à la main, apportent un éclairage significatif sur la nature intime et personnelle des portraits conçus comme des objets interactifs.

L’exposition « Visages cachés – Portraits couverts de la Renaissance » est organisée grâce à la Fondation William Randolph Hearst, la Fondation Robert Lehman et la Fondation Mellon.

La Renaissance

La Renaissance est un mouvement de l’histoire européenne associé à la remise à l’honneur de la littérature, de la philosophie et des arts de l’Antiquité gréco-romaine. Ce mouvement a pour point de départ l’Italie, et se situe chronologiquement à cheval entre le Moyen Âge tardif et l’époque moderne

Au cours de cette période on a vu l’émergence de la peinture comme un moyen puissant d’expression et de représentation de la réalité. Les artistes de la Renaissance ont exploré de nouvelles techniques, ont redécouvert les anciens arts et ont embrassé la philosophie humaniste, créant ainsi un mouvement artistique d’une richesse et d’une diversité exceptionnelles.

Au cœur de la peinture de la Renaissance se trouve une profonde admiration pour la beauté et l’harmonie de la nature, ainsi qu’une fascination pour la figure humaine et son potentiel expressif. Les artistes ont cherché à représenter le monde de manière plus réaliste et plus vivante que jamais auparavant, en utilisant des techniques telles que la perspective linéaire pour créer une illusion de profondeur et de dimension dans leurs œuvres.

Les thèmes religieux ont continué d’être une source majeure d’inspiration pour les peintres de la Renaissance, avec des représentations de scènes bibliques et de figures saintes abondant dans l’art de cette époque. Des artistes comme Giotto, Fra Angelico, Botticelli et Michel-Ange ont créé des œuvres d’une beauté et d’une grandeur incomparables, capturant la spiritualité et la grâce à travers leurs peintures.

Cependant, la Renaissance a également vu une diversification des sujets artistiques, avec un intérêt croissant pour la représentation de la vie quotidienne, des paysages et de la mythologie. Les portraits sont devenus un genre majeur de la peinture de la Renaissance, offrant aux artistes l’occasion de capturer la personnalité et le caractère de leurs sujets avec une précision et une sensibilité accrues.

Un autre aspect important de la peinture de la Renaissance était l’expérimentation avec les matériaux et les techniques. Les artistes ont perfectionné l’utilisation de la peinture à l’huile, ce qui leur a permis d’obtenir des couleurs riches et vibrantes, ainsi qu’une plus grande flexibilité dans la création de détails fins. Les innovations dans le domaine de la sculpture, de la perspective et de l’anatomie humaine ont également enrichi l’art de cette époque.

En fin de compte, la peinture de la Renaissance était bien plus qu’une simple représentation visuelle du monde. C’était une célébration de l’ingéniosité humaine, de la beauté de la nature et de la recherche de la vérité et de la perfection dans l’art.

Agenda

Exposition  à la Galirie 964 au Met Fifth Avenue

Jusqu’au 7 juillet

Plus d’informations

Lire aussi

Agenda culturel

Souffle inédit, Magazine d’art et de culture

Une invitation à vivre l’art

Souffle inédit

Magazine d'art et de culture. Une invitation à vivre l'art. Souffle inédit est inscrit à la Bibliothèque nationale de France sous le numéro ISSN 2739-879X.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *