Poésie

Resistir – Résister – Resist

Rocío Durán-Barba et l’avenir de la poésie

Resistir – Résister – Resist

Trois anthologies (2018-2024)

Par Alice-Catherine Carls

Résister Rocío Durán-Barba et l’avenir de la poésie

En cette semaine où la poésie est à l’honneur au 41ème Marché de la Poésie, Place St. Sulpice à Paris, et où les langues poétiques se délient, la poésie vit bien dans la rue, à ciel ouvert. Parole libérée, parole résistante, parole de survie et de beauté. Parole écrite pour être lue à voix haute, au rythme de la respiration. Parole d’ici et d’ailleurs que nous apportent les innombrables passeurs de poésie dont la plupart restent anonymes, traducteur/es, éditeur/es, organisateur/es, et aussi poètes qui aident à diffuser non seulement leurs œuvres, mais celles des autres. La poésie affirme sa voix in/temporelle par le dit, sous forme de déclamations à haute voix et de lectures en cénacle et sur la place publique. Ces partages innombrables font de la capitale une véritable ruche qui va s’essaimer dans toute la France pour les festivals d’été. Que d’énergie ne faut-il pas pour multiplier ces manifestations qui assurent l’avenir de la poésie ? Car leur succès est dans la longévité et la continuité des projets.

Resistir – Résister – Resist COUVERTURE

Anthologies  

Parmi ces activités, je voudrais en signaler une qui montre les possibilités infinies de cette approche « naturelle » de la poésie. Depuis six ans l’écrivaine et poète équatorienne Rocío Durán-Barba ouvre une voie royale à la poésie d’Amérique latine. En 2018, elle a réuni 150 poètes de langue espagnole autour du thème « Résister/Resistir » et a publié Résister, anthologie de poésie latino-américaine 2020  (coédition Ed. Allpamanda et Écrits des Forges), dans le cadre du PEN Club français (Poètes, Essayistes, Narrateurs) avec pour but de bâtir un pont de communication et de collaboration avec les centres PEN d’Amérique latine et de donner une voie à la diffusion de la poésie latino-américaine contemporaine en Europe. Cette anthologie a fait l’objet de 22 réunions Zoom pendant la pandémie mondiale de 2020-2021. Des centaines de poètes se sont rencontrés et ont partagé la poésie sans frontières, ce qui a généré un mouvement de rapprochement et d’unité autour de la parole. Et, en Amérique latine, de convergence culturelle et historique.

La publication d’une deuxième anthologie : Resistir, 150 escritores más, 2022-2023 (Ed. Allpamanda) a renforcé le mouvement et a réuni 300 poètes latino-américains sous le même slogan. Ils sont pour la plupart membres des centres PEN. À ce jour, le groupe « Résister » comprend le PEN Club français, le PEN Suisse francophone et 18 centres PEN d’Amérique latine : Argentine, Bolivie, Colombie, Chili, Équateur, Guatemala, Honduras, Mexique, Nicaragua, Paraguay, Porto Rico, Venezuela, Uruguay, Guadalajara, San Miguel de Allende, PEN Écrivains cubains en exil, PEN Chiapas et PEN Quechua.

Aux deux anthologies se sont ajoutés un film intitulé Résister, réalisé en 2022 ; la publication de son scénario Voix du film, en trilingue ; et plus de 40 réunions Zoom. Enfantant ainsi des supports multiples, Rocío Durán-Barba a assuré la diffusion d’une littérature dont la diversité et la richesse sont encore mal connues. Car à l’heure où l’édition se démocratise et où la technologie rend les textes accessibles immédiatement dans des formats multiples, l’édition unique d’une œuvre appartient au passé.

En mai 2023, dans le numéro « The future of the Book », World Literature Today a publié 300 Latin American Poets of Resistance: Two Anthologies, One Unique Work,” un essai de Rocío Durán-Barba avec quatre poèmes sur le thème « Résister » qui ont été traduits par Daniel Simon. Peu après, World Literature Today et Latin American Literature Today, toutes deux basées à l’Université de Oklahoma, site de la remise annuelle du « petit Nobel », soit le Neustadt Prize, ont décidé de donner un prolongement à l’article publié. Ayant traduit 30 poèmes, ils se sont associés au « Group RESISTIR » des centres PEN latino-américains pour présenter un récital bilingue en ligne le 18 novembre 2023. Grâce à ce travail, un recueil bilingue, espagnol/anglais a pu être publié à temps pour le Marché de la Poésie de Paris 2024 où il se vend pour douze euros. Une version digitale de cette troisième anthologie est également disponible en ligne (pour quatre euros) sur son site

Un véritable tour de force que Rocío Durán-Barba appelle « la meilleure de mes histoires. »

Alice-Catherine Carls

Alice-Catherine Carls
Alice-Catherine Carls par Nathan Morgan

 

Alice-Catherine Carls est professeure émérite de l’University of Tennessee at Martin aux États-Unis. Diplômée de Paris I-Panthéon-Sorbonne et Paris IV-Sorbonne, elle est spécialiste de l’histoire diplomatique, culturelle, et littéraire de l’Europe des 20e et 21e siècles et traductrice du polonais et de l’anglais américain en français et du français et du polonais en anglais. Elle a écrit/édité/traduit vingt-neuf livres et environ cinq cents articles, traductions, et recensions. Elle a été publiée dans dix pays sur quatre continents. Elle est membre du comité éditorial de plusieurs revues historiques aux États-Unis et de la revue littéraire World Literature Today.

Lire aussi

Poésie 

Souffle inédit

Magazine d’art et de culture

Une invitation à vivre l’art 

Souffle inédit

Magazine d'art et de culture. Une invitation à vivre l'art. Souffle inédit est inscrit à la Bibliothèque nationale de France sous le numéro ISSN 2739-879X.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *